Imprimer du métal en 3D

L’impression en 3D de pièces métalliques est désormais une formalité.

Imprimer du métal en 3D demande un peu plus de matériel que pour l’impression 3D classique. Au départ, la base est la même, on imprime couche par couche (de bas en haut) l’objet dans un bac à l’aide d’une imprimante 3D spéciale et on assemble les petits grains de matières. Il faut ensuite chauffer la pièce pour évaporer l’eau qu’elle contient. A ce niveau, on obtient la pièce avec la forme définitive, mais très fragile. Pour la solidifier définitivement, il faut lui faire subir un bain de vapeur de bronze dans un four pendant vingt-quatre heures.

La pièce va se gorger de cette vapeur de bronze et se solidifier. Résultat, en deux ou trois jours nous obtenons une pièce unique en métal, alors qu’il fallait plusieurs semaines de prototypage auparavant.

« L’impression 3D sera la prochaine révolution industrielle »
Barack OBAMA.

S'équiper